Le Habert, l'établissement

Les personnes accueillies

Le Habert

Le Habert accueille des adultes, hommes et femmes fragilisées momentanément ou durablement par des troubles psychiques.
Plus précisément, l'établissement est spécialisé dans l'accompagnement de personnes présentant des troubles de type schizophréniques, dont la maladie est survenue à l'adolescence ou au début de l'âge adulte.

Les manifestations de la maladie doivent être stabilisées, même si la variabilité dans le temps est inhérente à la maladie.
Les conséquences de la maladie doivent nécessiter un accompagnement à la fois dans les gestes ou l'organisation de la vie quotidienne et au niveau professionnel.
Les personnes doivent être prêtes à assumer une situation professionnelle de production.

Elles doivent donc avoir obtenu de la CDAPH la reconnaissance de la qualité de travailleurs handicapés, une orientation ESAT et une orientation en Foyer d'Hébergement.

Bien que l'établissement dispose de places en ESAT sans Foyer d'Hébergement, celles-ci sont réservées aux personnes déjà présentes au Habert, dans un parcours vers l'autonomie. 

Les objectifs

L'action de l'établissement se fonde sur les principes suivants:

  • chaque personne à des ressources, des capacités et des compétences qu'il peut mobiliser et développer progressivement.
  • chaque personne doit, à sa mesure, "être acteur" de sa vie, son projet, son avenir. L'accompagnement est basé sur cette dynamique personnelle, aussi minime et évolutive soit-elle. 
  • l'accès à un travail, rémunéré est d'une importance essentielle pour le rétablissement de la personne et sa dignité de citoyen.
La mission de l'établissement peut ainsi se résumer comme suit:
Le projet vise, à travers un travail et un accompagnement adapté, la réhabilitation sociale et professionnelle de personnes ayant été fortement déstabilisées par la maladie mentale afin qu'elles retrouvent une place dans la société.

Les objectifs pour les personnes accueillies, à travers un accompagnement personnalisé, sont les suivants:
  • acquérir de l'autonomie : maître mot dans toutes les activités, au travail comme dans la vie quotidienne, l'accompagnement vers l'autonomie est au centre des préoccupations de tout le personnel.
  • retrouver une identité sociale et professionnelle : être reconnu comme citoyen comme voisin, accéder à un statut professionnel à travers le métier exercé et les formations reçues.
  • améliorer l'estime de soi, se revaloriser par l'action.
  • retrouver l'énergie, la motivation pour être acteur de sa vie, pour un projet.
  • accompagner la personne vers un projet d'évaluation hors du Habert.
Le Habert, en tant que lieu de réhabilitation sociale et professionnelle est donc avant tout un lieu de passage dans le parcours des personnes, même si à l'admission il n'y a de limite de temps fixée au séjour.

Les prestations

Les personnes accueillies au Habert vont pouvoir bénéficier de prestations et d'un accompagnement professionnel et social sur les points suivants:

  • un hébergement adapté à l'autonomie de chacun est proposé, réparti en 8 lieux de vis sur la vallée des Entremonts.
  • un accompagnement renforcé à la vie sociale pour développer les contacts avec l'environnement social, retrouver l'estime de soi, acquérir plus d'autonomie dans les déplacements.
  • des activités professionnelles valorisantes, permettant à chacun de s'identifier dans un métier et de prendre des responsabilités adaptées à ses capacités.
  • des activités de soutien spécifiques avec des activités sportives 
  • accès à des formations permettant le développement professionnel ou personnel
  • un parcours évolutif, avec des stages et détachements en entreprise proposés dans le cadre des projets de chacun, en vue d'évolutions au-delà du Habert.

Suivi thérapeutique

Tenant compte du fait que les personnes accueillies présentent des difficultés importantes sur le  plan psychique, les soins ont une importance capitale dans le projet du Habert.

Toutefois, pour préserver à l’établissement sa mission de lieu de travail d’une part, et de lieu d’hébergement et d’accompagnement social d’autre part, les soins sont volontairement  prévus à l’extérieur de l’établissement. A son arrivée à l’E.S.A.T., chaque ouvrier doit avoir un  référent médical ; il peut conserver le référent qu’il avait avant son entrée (Soit au C.H.S. lorsqu’il est suivi par cet établissement, soit un médecin libéral de son choix).

Ceci permet l’individualisation des soins et la continuité dans le suivi médical. Un partenariat est établi entre le Habert et les services de soins (CHS de Bassens) et les médecins libéraux, assurant le suivi des personnes ; toute discussion ou orientation importante est prise en commun.

L’implication des ouvriers dans le fonctionnement de l’E.S.A.T. :

  • Les ouvriers sont associés en permanence à la vie de l’établissement :
  • Réunions mensuelles d’information sur la production, sur les budgets, sur les grandes décisions et projets de l’E.S.A.T. ; ils ont la possibilité de donner leur avis ou de poser des questions.
  • L’association aux résultats de « l’entreprise E.S.A.T. » : en fin d’année, une prime proportionnelle aux bénéfices est attribuée à chacun, en fonction du résultat.
  • Conseil de la Vie Sociale (C.V.S.) : le CVS est composé de 8 ouvriers, 2 représentants du personnel, 2 représentants de l’UDAFAM Savoie, 2 représentants des familles et du Directeur. Il donne son avis sur le fonctionnement et les orientations de l’établissement, ainsi que sur les investissements.

Pour tout savoir sur Le Habert, téléchargez le Projet d'établissement